C’est à toi que je vais m’adresser ce soir. Tes parents, tes sœurs, écouteront et je suis sûre qu’ils te raconteront, plus tard.

Me voici devant toi, dans cette église, aujourd’hui, parce que tes parents m’ont demandé d’être ta marraine. C’était un dimanche en fin d’après-midi, au téléphone. Ton papa a voulu me parler, de toi, et de leur projet pour toi. Je peux le dire maintenant, je crois que j’ai vite compris où il voulait en venir ! Je n’ai pas donné ma réponse tout de suite. J’ai essayé de dissimuler mon enthousiasme, je n’ai pas réussi à cacher ma joie. Il me fallait un peu de temps, pour réfléchir, pour pouvoir dire OUI, comme un vrai OUI.

Et pour leur répondre, j’ai écrit. Une longue lettre adressée à tes parents. Avec des mots, choisis, posés, accrochés au papier.

Devenir aujourd’hui ta marraine, au côté de ton parrain, c’est un vrai job à temps plein ! Parce que, il faut que tu le saches, je ne vais pas te lâcher ! Être parrain, être marraine, c’est s’attacher à son filleul, comme deux vies, liées, reliées entre elles par quelque chose de plus grand, quelque chose qui nous dépasse. Le lien qui doucement va se tisser entre toi et nous sera le signe de notre attachement à toi. Nous apprendrons à te connaitre, tu apprendras à nous apprivoiser. Et ce quelque chose qui nous dépasse, c’est Dieu !

Bien sûr, on sera là, à tes côtés, pour tout ce qui marquera ta vie. Mais aussi, plus discrètement, je t’embarquerai dans mes prières, pour que Dieu s’invite au cœur de ta vie. Pour que Dieu soit Celui qui anime ta vie.

Tes parents, en demandant le sacrement du baptême pour toi, s’engagent à te parler de Dieu. En acceptant d’être ta marraine, je m’engage aussi à te dire et à te redire, à temps et à contre temps tout ce que Dieu veut pour toi. Ce soir, tu rejoins les mille et une petites lumières qui scintillent dans le cœur de Dieu. En devenant enfant de Dieu, tu t’inscris dans cette lignée d’hommes, de femmes. Et ce soir, je ne peux m’empêcher de penser à Mamie, qui de là où elle est, doit être si heureuse de nous voir, ici, dans cette église, pour toi…

Voilà, sois le bienvenu dans cette Eglise, que nous bâtissons depuis 2000 ans, chacun, avec ce que nous sommes, nos limites, nos failles, mais surtout notre joie.

Que cette nouvelle vie à laquelle tu es appelé soit belle pour louer Dieu sans fin, riche pour rendre grâce à Dieu en tout temps, et forte pour vivre debout malgré les tempêtes !

Au jour de ton baptême, le 31 mai 2014.