Une vie comme une barque
Passager d’un jour
Passager d’une vie

Par vent fort
En pleine mer
Sous la brise de l’aurore

Craquelée, abimée, tourmentée
Ou apaisée
Légère et rapide
Ou lestée de fardeaux trop lourds

Oser avancer, se laisser emporter
Au large
Là où Il nous mène
Sans doute un peu plus loin que nos pas, seuls, nous y auraient conduit
Poussés par le Souffle

Les eaux profondes peuvent être claires un jour
Les filets peuvent être vides un autre
Pour celui qui choisit en confiance
D’obéir par amour

Embarque…
Et avance…
Il t’attend….