même si le doute emplit parfois les vies,
même si les jeunes de 6èmes sont épuisants, déroutants, surprenants, attachants, bruyants,
même si la marche fut trop longue,
même si les nuits furent trop courtes,
même si l’un n’a pas mangé, l’autre n’a pas chanté,



les rencontres furent si belles,
les partages si vivifiants,
les silences si réchauffant,
les visages si souriants,

et les animateurs, si heureux !