A force de vouloir attraper hier à deux mains, j’ai perdu mon temps.
Celui qui m’était imparti.
J’ai essayé de courir, plus vite. J’ai essayé d’avancer, plus loin.
L’hiver m’a dépassée. Le printemps m’a rattrapée.
Par petits morceaux, l’enfance s’en va.
Mais rien ne s'efface vraiment.
Tes mots quand tu me parlais de Dieu
Je les ai relus.
Les jours passent. Les heures s’ajoutent. Les minutes s’envolent.
Au creux de la nuit, j’ai retrouvé Dieu.
Lui ne m’avait pas perdue.