Il vient de se réveiller. Les plus grands sont déjà partis. Les yeux encore tout fatigués, la voix embuée dans le sommeil encore proche, les chaussons oubliés sous le lit, c’est mercredi et le temps juste un peu plus large du milieu de la semaine nous laisse ce qu’il faut de cette complicité si tendre de l’enfance. Il vient se blottir tout contre moi, son odeur est encore celle qui me rappelle ses premiers mois, sa peau plus douce que la brise sur une joue.
Il faut se lever. Il court réchauffer son bol de lait.
J’ouvre les volets, la fenêtre.
Je respire.
La pluie joue avec le vent.
Une larme vient de tomber.