Je ne sais pas pour vous, mais j’aime regarder le printemps s’inviter au milieu de ce temps de carême, ça donne aux jours qui passent une joie insoupçonnée !



mars 2009

 

La nature est quand même bien faite ! Plus nous avançons, plus la lumière se fait. Plus nous cheminons, plus nos jardins s’éclaircissent. C’était l’hiver, c’est aujourd’hui le printemps. C’était la nuit. Puis La lumière se devine. Les arbres étaient morts, les bourgeons les font renaitre. Les matins étaient silencieux, les oiseaux leur redonnent une sonorité chantante.

Il y a comme un mouvement, un imperceptible changement…

Tout comme à Jérusalem d’ailleurs, au temps de Jésus. Ça bouge !

L’évangile ce dimanche nous le raconte. Autour du Christ, les gens se pressent. De Grèce, ils viennent à Jérusalem pour la Pâque et veulent voir Jésus.


Qui est-il, cet homme dont tout le monde parle ?

Qui sont-ils, ceux qui veulent savoir, comprendre ?

Encore aujourd’hui, ce sont les mêmes questions. Encore aujourd’hui, on cherche à comprendre, à savoir. Qui est-il, ce Christ venu pour nous ?

Partager ce qui nous anime, ce qui fait notre foi, à nous, chrétiens, c’est aussi être témoin de cet Homme, mort sur le bois de la Croix, pour nous. Avoir l’audace de dire ‘je crois’, oser annoncer l’Evangile, c’est être ce que le Christ nous demande d’être pour les autres depuis 2000 ans.

Peut-être que notre attitude, notre façon d’être au quotidien, nos engagements pour donner au monde la couleur du respect de chacun et de l’amour des autres sont déjà des prémices de réponses…y compris quand l’actualité bouleverse tant notre monde…