Écrire
un mot, pour garder l’idée, sur un simple morceau de papier froissé
une liste, pour se souvenir, sur un bloc de bric et de broc
un commentaire, pour partager, sur un blog, ami
un mail, pour prendre des nouvelles de l’une, d’un autre
un billet, pour dire ou pour rire
Mais
écrire une lettre
retrouver cette plume trop longtemps oubliée au fond du tiroir
caresser le papier d’une encre bleue qui file aussi vite que les nuages noirs poussés par les vents de mai
laisser les mots venir, sans réfléchir, enfin, si, juste assez pour leur laisser une place, suffisante mais discrète, au bon endroit, au bon moment.
Écrire
cette lettre
pour dire une joie visible douze lieues à la ronde
pour faire entendre un oui à une demande inattendue
Écrire
la lettre
qui me fera oser cet accompagnement vers le sacrement de confirmation de celle, qui, adulte, a décidé d’avancer encore plus en avant…