Je ne sais pas vous, mais quand on me conseille un bouquin, j’ai tendance à me précipiter…Parce que le conseiller sait pertinemment à qui il s’adresse, parce qu’en proposant ce titre et pas un autre, à cet instant et pas à un autre, il sait pertinemment que vous devez tourner ces pages, maintenant.
Il a détecté dans votre bibliothèque, dans vos doutes et vos questions, dans les mots partagés en quoi les mots d’un autre peuvent vous toucher pile là où il faut l’être.
Je suis donc en pleine plongée dans un ouvrage pas vraiment tout neuf, qui ne fait en aucune mesure la moindre concurrence aux devantures des librairies, ni celles du coin, ni celles de la Ville…
L’apnée en cours m’a poussée à abandonner lâchement la pile de livres en attente ; les pages doivent être lues, dévorées, digérées, je veux savoir où elles me mèneront, un peu plus loin sans doute, peut-être un peu moins bas…

Eucharistie. Le repas et la parole. Ed du Cerf.15 €

Ce sont donc les mots de Ghislain Lafont qui m’entrainent dans une relecture de l’Eucharistie comme jamais je ne l’aurais imaginé… Tout y est décrit, comparé, expliqué avec subtilité et justesse, tout de la parole, des mots, du repas partagé au repas célébré, du liturgique au sacré, de l’indicible à l’évidence, de la vie à l’éternité.
J’y retourne !