François Varillon, Joie de croire, Joie de Vivre.

Quelques fleurs pour donner à l’endroit une réminiscence d’un dimanche de fête.
Un gros bouquin, comme une énorme bibliothèque, un livre en Majuscule, des pages usées, tournées, feuilletées au fil d’une vie de bruits, de mouvements, d’attente, et d’espérance.
Un marque-page comme s’il ne fallait se souvenir que d’une phrase, un verset.
Des mots qui auraient choisi de se dire, précisément, dans l’instant d’un aujourd’hui, autrement qu’hier, différemment de demain.
Un dossier barbouillé de traces de rencontres, de partages, d’accords de guitare et de prières.
Un livre, un auteur, qui nous pousse à chercher dans l’ombre de nos paresses, dans l’éclat de nos vies, cette Joie de croire, cette Joie de vivre

Ou comment apprendre à se reconnaitre libres et heureux devant Dieu…